La tête dans le cul

En avril ne te découvre pas d’un fil, mais en mai, fais ce qu’il te plaît (se masturber, entre autres)

Saviez-vous que le mois de mai est celui de la masturbation? En effet, depuis quelques années, le mois de mai rime avec plaisir solitaire. Mais, il faut savoir qu’il y a d’abord eu le Masturbation Day (7 mai), lancé en 1995 par la compagnie de sextoys Good Vibes. Depuis, la célébration s’est étendue sur tout le mois. Pourquoi initier une journée de la masturbation? Eh bien, c’est suite à la mise à pied de Joycelyn Elders, Directrice de la santé publique des États-Unis à l’époque de Bill Clinton, qui a été démise de ses fonctions pour avoir suggéré d’ajouter la masturbation dans le cursus scolaire. Elle souhaitait en parler comme d’une pratique saine et sans risque.

Rappelons-nous que c’est sous le gouvernement Clinton qu’a été mis de l’avant le programme spécial «Abstinence-Only-Until-Mariage». Pour en faire la promotion, on offrait à chaque état un montant de 50 millions. Ce montant e été accepté de façon unanime par tous les états. Sauf la Californie.

C’est pas si loin, 1996…

Parlons-en!

Pourquoi c’est important de parler de masturbation? Eh bien, c’est fort simple:

  1. Ça permet d’apprendre à connaître son corps;
  2. Ça donne l’occasion d’explorer et de découvrir ce qui nous fait du bien et ce qu’on aime;
  3. Lorsque l’on réalise que ça impacte notre sexualité avec l’Autre (ou les autres!), on peut mieux cerner ce qu’on désire, la façon dont on veut être touché;
  4. Ça détend, ça relaxe et ça enlève du stress!
  5. Ça permet de varier la sexualité et d’apprivoiser le corps de l’Autre.
  6. Etc, etc!

Pour le plaisir (ah!), quelques petits liens sympathiques sur le sujet:

Dans le Dope Magazine, une journaliste s’est donné comme mission d’essayer un jouet sexuel différent par jour, pendant tout le mois.

Le Journal Métro (UK) nous suggère de pratiquer la masturbation mutuelle.

Vous pouvez vous masturbez pour la bonne cause: la compagnie de sextoys TENGA vous propose de signer une entente dans laquelle vous promettez de vous faire plaisir régulièrement. Pour chaque entente signée, on remet 1$ à l’organisme SIECUS (Sexual Information and Education Council of United States).

Des psychologues vous suggèrent de vous masturber au boulot: super bon pour baisser le stress et augmenter la productivité!

Et, finalement, je vous recommande cette conférence de Jane Langton, éducatrice en santé sexuelle. Elle offre un intéressant plaidoyer pour sur la masturbation.

Photo de une: Thought Catalog sur Unsplash

Partager:
error0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *