La tête dans le cul

8 séries féministes d’ici et d’ailleurs à visionner en rafale

Un article rédigé pour La Gazette des femmes.

Si le féminisme se déploie partout sur le Web, est porté par diverses personnalités publiques et se décline en de nombreux livres, la télévision n’est plus en reste et tire désormais efficacement son épingle du jeu en proposant des contenus plus égalitaires. Tour d’horizon de quelques séries féministes à dévorer sans attendre.

Quatre séries d’ici

Les brutes

Impossible de passer à côté de ce duo qui, dans un condensé de quelques minutes, réussit à démystifier divers concepts féministes plutôt complexes avec humour, pertinence et ouverture. Dans cette websérie présentée par Télé-Québec, les journalistes, chroniqueuses et animatrices Judith Lussier et Lili Boisvert explorent des sujets peu évidents comme la justice sociale, la grossophobie, l’hétéronormativité ou la non-binarité. C’est drôle, juste assez grinçant et ça secoue nos idées préconçues.
Regarder Les brutes

Féminin/Féminin

On le sait : l’hétéronormativité est partout dans la culture populaire, et tout particulièrement à la télévision. Il est donc rare qu’on voie d’autres configurations amoureuses et sexuelles sur nos écrans. Mais il y a Féminin/Féminin, qui nous fait entrer dans la vie de plusieurs femmes lesbiennes. Réalisé par Chloé Robichaud (Sarah préfère la courseChef de meute), ce projet est une bouffée d’air frais dans le paysage télévisuel québécois avec ses personnages attachants et ses dialogues truffés de répliques intelligentes et savoureuses. Et, pour une (trop rare !) fois, ces femmes ne sont pas réduites qu’à leur orientation sexuelle. Enfin, les sexualités lesbiennes ont une visibilité à l’écran et sont représentées de manière non stigmatisante. On aime.
Regarder Féminin/Féminin

Pour la suite de l’article, rendez-vous sur La Gazette des femmes!

Partager:
error0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *